Ville d'Issoire

Navigation principale

Issoire pratique

Vous êtes dans : Accueil > Cadre de vie > Travaux > Restauration de l'abbatiale Saint-Austremoine, chef d'oeuvre de l'art roman auvergnat > Le chantier : trois grandes phases

Le chantier : trois grandes phases

L’église Saint-Austremoine d’Issoire, ancienne église abbatiale bénédictine, bâtie au deuxième tiers du XIIe siècle, est la plus grande des églises majeures de Basse Auvergne. Elle constitue un exemple célèbre de l’art roman en Auvergne.

La dernière grande campagne de restauration de l’abbatiale du XIXe siècle, époque à laquelle l’architecte A. Mallay érigea les deux clochers, rejointoya les parements au ciment et remplaça les couvertures en tuiles creuses par des dalles en pierre de Volvic qui modifièrent sensiblement l’aspect de l’édifice. Depuis la fin du XXe siècle, d’importantes campagnes de restauration ont été entreprises notamment la restauration des décors peints du sanctuaire en 2002 et la restauration des façades et des couvertures du chevet en 2006 puis en 2008.

En 2009, une étude a permis d’établir un bilan des travaux de modification, de restauration et d’entretien des toitures de l’édifice au cours des XIXe et XXe siècles, pour en comprendre précisément l’évolution et proposer un projet de restauration cohérent avec l’histoire du moument et de ses restaurations.

Il s’agit à présent de restaurer les couvertures et les parements y compris ceux dotés d’un décor sculpté de la nef et du transept (avec tour et massif occidental). Les dégradations sont en grande partie dues à un défaut d’étanchéité des toitures et du système d’évacuation des eaux pluviales.

 

 

Les axes du projet de restauration sont les suivants :

L'enveloppe budgétaire provisoire des travaux est de 2 800 000,00 € HT et la durée prévisionnelle du chantier est de 3 ans.

     

 

La restauration des toitures se décompose en trois tranches :

 

 

Les grandes phases du projet :

Le chantier est lancé en octobre 2016.

Pendant des mois, des artisans spécialisés redonnent leur lustre aux pierres abimées, nettoient de précieux bas-reliefs, remplacent les dalles en pierres de Volvic des toitures par des tuiles romaines ou encore refont les joints et corniches à la feuille de plomb.

En octobre 2017, la 1ère phase des travaux (tranche ferme soit TF) touche à sa fin.

Débute alors la tranche optionnelle 1 (TO1), laquelle concerne notamment les toitures et l’élévation du clocher occidental et des tours nord et sud.

La tranche optionnelle 2 (TO2), en cours, concerne les toitures et élévations de la nef, des bas-côtés nord et sud de la sacristie.

La durée prévisionnelle des travaux est de 3 ans.

 

Documentation

Carte interactive de la commune